La Indulgence Plénière

 

L’indulgence est un moyen de réduire le montant de la peine on a à subir pour les péchés. L’indulgence peut réduire une ou l’autre de la Pénitence nécessaire après un péché a été pardonné, ou le temps au Purgatoire. Le pécheur doit effectuer certaines conditions pour recevoir l’indulgence. Reportez-vous à l’article Jubilé de la Miséricorde pour une instance d’exigences. Le Jubilé de la Miséricorde est une indulgence plénière qui peut effacer la peine totale pour les péchés commis jusqu’à l’indulgence, tandis qu’une indulgence partielle seulement réduit la peine.

“L’indulgence est la rémission devant Dieu de la peine temporelle due pour les péchés dont la faute est déjà effacée, rémission que le fidèle qui est dûment disposé gains dans certaines conditions déterminées, par l’action de l’Église qui, comme le ministre de la rédemption, distribue et applique par sa autorité le trésor des satisfactions du Christ et des saints.” (Article 1 du Manuel des indulgences)

Particulièrement importante est l’indulgence plénière que le prêtre accorde en donnant les sacrements à une personne en danger de mort; si aucun prêtre est disponible, l’Eglise accorde l’indulgence plénière à tout Chrétien à juste titre disposé au moment de la mort. Reportez-vous à l’article Onction des Malades.

Une indulgence plénière est normalement autorisée à bien disposés qui fréquentent la Première Messe d’un prêtre nouvellement ordonné. Ce ne sont pas les mêmes que toute indulgence accordée d’assister à la Messe d’Ordination, car l’évêque ordonnant est le célébrant principal.

Advertisements
This entry was posted in Français and tagged . Bookmark the permalink.