La Marque de la Bête

 

Vous pouvez complètement ignorer cette vidéo, mais je le prendre avec scepticisme, car j’ai récemment réfléchi sur l’incapacité des dirigeants politiques américains pour assurer notre liberté religieuse pendant La Grande Tribulation.

Je recherchai la religion de Barack Obama et à un moment je trouvai l’extrait d’un article publié par Edward Blum le 19 Janvier de 2016, en OUPblog:

“Tous ces apparemment petites choses peut importer, tout comme notre capacité à trouver plus de 30 millions de résultats à la question de la foi de Barack Obama. Un dilemme de l’ère de l’information est de savoir comment faire face à toutes les informations dont nous disposons. Une autre est de faire face à ce que l’information nous pensons que nous avons, alors qu’en fait, nous ne pouvons pas.

Alors, quand il vient à la religion d’Obama, ni moi, ni Google, ni aucun de nous ne sera jamais ‘sais.’ Quant à savoir si les États-Unis était, est, ou sera une ‘nation chrétienne’ (ou ‘pays’) est une autre question que nous ne pouvons ‘savoir.’ Mais c’est la beauté de la religion et peut-être l’Internet lui-même: le point n’est pas toujours à savoir. Il est à croire.”

Je me senti étourdi et angoissé avec les nouvelles, réalité ou fiction, d’une obligatoire puce électronique implanté, car il peut devenir l’homologue américain de la marque juive de la bête. Est-ce que le gouvernement fédéral pour assurer tous les Américains le Premier Amendement de la Déclaration des Droits pendant la Grande Tribulation? Est-ce que un ordre exécutif défiera l’Amendement? Il déclare:

«Le Congrès ne fera aucune loi concernant l’établissement d’une religion ou en interdisant le libre exercice; ou restreigne la liberté de parole ou de la presse; ou le droit du peuple pour assembler paisiblement et pour adresser des pétitions au gouvernement pour la réparation des griefs.”

Advertisements
This entry was posted in Français and tagged . Bookmark the permalink.